Comment Choisir Son Coach

COMMENT CHOISIR SON COACH ?
article2

Qu’est ce qu’un « bon » coach ?

Un coach est un accompagnateur qui vous aide à développer vos compétences professionnelles et à améliorer vos performances personnelles.

Sa pratique est fondée sur les grands principes de la communication :

  • L’art du questionnement
  • L’écoute active
  • La reformulation / Le feed-back ou rétroaction
  • La position basse …
  • L’art du langage
  • Différents autres outils comme la visualisation, l’hypnose conversationnelle..etc …

 

Un « bon » coaching c’est tout l’art d’un « bon » accompagnement dans le développement professionnel et personnel d’un individu.

Un « bon » coach quant à lui doit posséder ces principales qualités pour être performant et obtenir de bons résultats avec ses clients :

savoir instaurer une bonne communication avec son client… positon basse sur le rapport et le contenu, positon haute sur le processus

  • Etablir une confidentialité (secret professionnel) et une confiance…faire de la place  à l’autre
  • Être optimiste & croire en son client … son « partenaire pour un bout de route »
  • Avoir de l’empathie, de l’ouverture d’esprit… ouvrir le chemin des possibles
  • Être engager à accompagner sans jugement… tout accueillir
  • Être professionnel et performant… avoir des ressources

 

Comment choisir son coach ?

article 2 

Les principaux facteurs de choix :

  • Sa spécialisation
  • Son expérience, sa pratique
  • Sa certification
  • Ses outils
  • Son code de déontologie
  • Son engagement dans une fédération reconnue de coaching en France

Vous l’aurez compris, pour choisir son coach il faut au préalable s’informer sur ses qualités personnelles et professionnelles, ses méthodes et outils de travail, son engagement à exercer de manière confidentielle et professionnelle afin d’obtenir un accompagnement de qualité et de « bons » résultats.

Plutôt privilégié la spécialisation ou la pratique ? 

A savoir que ce sont les méthodes et le savoir-faire qui rendent le coaching et l’accompagnement plus efficace et plus performant et non forcément la spécialisation métier.

Même, si parfois, la spécialisation antérieur du Coach rassure le client, cela n’est pas pour autant une garantie de résultat.

En clair, pour ma part,  le processus prime sur la spécialisation car il permet de sortir du cadre fixé, de prendre le recul nécessaire au coach pour avoir une vision extérieure de la situation.

Le coaching devient donc plus enrichissant et augmente le facteur réussite pour le coaché.

Maintenant il ne vous reste plus qu’à laisser parler vos ressentis et vos émotions.

Un bon coaching passe toujours par un « bon » feeling…

 

 

Christophe Gauthier / etmoicoach.fr

Dirigeant du cabinet de coaching & d’ingénierie des Compétences Cumaliis 

Coach Professionnel Certifié par l’Institut de Coaching Internationale (Alain Cayrol)

Maitre praticien en programmation neuro-linguistique certifié par la Society of NLP (Christina Hall)

Praticien en hypnose Ericksonienne certifié par la Society of NLP

DESS/ Master II en sciences humaines / science de l’apprentissage

http://reseaucoaching.com/2014/04/comment-choisir-son-coach/