Bonheur et émotions cabinet de coaching &Moi

Emotion et Bonheur

Emotions et Bonheur : ou comment travailler ses émotions par une hygiène mentale adaptée.

 

Il n’y a pas d’émotions positives ou négatives car toutes nos émotions sont utiles et ont des raisons d’être. Il y a des émotions qui sont plus ou moins bien adaptées aux situations que nous vivons et qui procurent par voie de conséquence des sensations déplaisantes ou plaisantes à ressentir dans notre corps.

L’idée dans cet article est de voir ensemble comment aller vers plus d’émotions dites plaisantes à l’intérieur de nos journées par une hygiène mentale adaptée. Sans ignorer que passer par des émotions déplaisantes fait partie intégrante de la vie et qu’après la tempête vient toujours le calme.

La bonne nouvelle est que les émotions ne font que passer. Elles servent à nous mettre en mouvement.

Les neurosciences nous invitent à activer les neurotransmetteurs qui produisent de la dopamine, de la sérotonine et d’autres hormones. Elles nous incitent à aller vers plus d’émotions dites plaisantes pour ressentir des états corporels de bien-être. Il s’agit tout simplement d’être « OK » avec nous même.

Je vais vous donner quelques recettes pour produire dans vos journées des processus vous permettant de vous sentir bien ou vous sentir encore mieux si vous êtes déjà bien!

 

NOMMEZ vos émotions

Nommer ses émotions c’est commencer à les reconnaître. L’expression des émotions désagréables en réduit l’impact douloureux. N’hésitez pas à dire à haute voix : « je suis en colère » par exemple et pourquoi ne pas écrire quelques mots sur une feuille. Cela contribuera à en baisser l’intensité. Attention  : « tout ce qui ne sort pas, persiste » ;)

 

PARTAGEZ vos émotions

Partagez, partagez et partagez encore vos émotions avec une ou plusieurs personnes! N’oubliez pas que le partage social ou intimiste de vos émotions avec une ou plusieurs personnes (bienveillantes) est nécessaire pour se sentir compris, aimé, reconnu. Ne restez pas seul avec vos Emotions, parlez-en !

Les neurosciences vont même plus loin, vous pouvez faire des « câlins ». Le fait de toucher et d’être touché participe à la sécrétion d’hormones du bonheur (endorphines et ocytocines). Faits de maniére appropriée, des paroles valorisantes et une main sur l’épaule peuvent produire déjà beaucoup.

 

APPRECIEZ

…et rappelez-vous vos émotions plaisantes, de ce que vous avez déjà de bien en vous et autour de vous. Remerciez pour tout ce qui est déjà bien.

Faire preuve de gratitude pour vous-même et envers les autres active les neurotransmetteurs qui produisent de la dopamine et de la sérotonine. Penser aux choses pour lesquelles vous êtes reconnaissants vous invite à considérer les aspects positifs votre vie. Ajoutez de la gratitude dans une “hygiène mentale” vous permettra de nourrir votre intelligence émotionnelle.

 

Prenez des DECISIONS

Prenez des décisions qui produisent des émotions plaisantes POUR VOUS : satisfaction, réalisation, joie, soulagement… Ces décisions vous permettront de vous connecter à vous-même. Les neurosciences ont montré que le fait de prendre une décision réduit l’anxiété et donc permet de baisser l’intensité de l’émotion déplaisante qui en découle. Ne cherchez pas la décision idéale ou parfaite, le simple fait de décider et d’agir dans ce sens, vous réalignera avec le principe d’être acteur(ice) de votre vie. Décider conduit à une hausse de l’activité de la dopamine, l’hormone de la récompense.

En résumé, décider pour soi est comme se faire un cadeau ;)

 

GENEREZ des émotions plaisantes

Faites des choses pour vous et dans les relations aux autres. Soyez chaleureux, faites vous plaisir, bougez, marchez, offrez-vous quelques chose qui vous plaît, un moment précieux, une gourmandise, prenez soin de vous, allez vers les autres, dites bonjour, souriez aux gens. En résumé «faites des petites choses qui génèrent chez vous des émotions plaisantes».

Il vaut mieux 10 petites choses qui vous font « kiffer » par jour, qu’une seule grosse émotions plaisante dans la journée.

 

Voilà 5 grands principes d’hygiène mentale pour plus d’émotions plaisantes dans vos journées.

Et pour aller plus loin avec une intention avérée je vous propose un petit rituel que je mets parfois en place dans ma vie quand j’en ressens le besoin.

Petit rituel du matin :


Si tout comme moi parfois vous avez envie de vous « programmer » à vous sentir bien dés le matin je partage avec vous mon rituel « Je prends soin de moi » en 6 étapes :

Bonheur et emotions &moi coaching marseille

  1. Le matin je me lève 15 à 20 mn avant le réveil prévu, je m’assois très confortablement, je ferme les yeux puis j’inspire et expire très profondément 5 fois.
  2. Je reviens ensuite à une respiration calme, sans forcer. Dans mon fort intérieur, je pense et nomme de 1 à 3 émotions plaisantes que j’ai envie de ressentir pour démarrer ma journée. Je les ressens pleinement dans mon corps pour en profiter, pour m’en nourrir en quelque sorte. Par exemple : de la fierté pour ma confiance, de la joie pour être positif,  de la curiosité pour être orienté vers les autres ou sur un sujet en particulier.
  3. Je pense à une personne appropriée avec qui je vais entrer en contact dans ma journée pour prendre de ses nouvelles, donner des miennes et échanger positivement avec elle.
  4. Je pense aux choses que j’ai déjà de bien dans ma vie et je ressens le plaisir que j’ai déjà d’avoir cela. Je remercie l’univers et me remercie moi aussi. Je remercie par avance pour tout le bien à venir ;). Par exemple je pense à la douche bien agréable que j’ai pris ou vais prendre. Je pense à mes enfants et à ma petite fille, à un bon repas pris avec un ami la veille ou une future fête que je vais faire avec des collègues, etc…
  5. Je pense à au moins 1 décision que je vais prendre, poser et faire pour moi pour mon bien-être dans ma journée. Cela peut-être simple ou plus engageant. Par exemple  je décide de dire oui à une invitation à dîner ou de dire non à une demande de travail qui n’est pas écologique pour moi …
  6. Je réfléchis à 1 chose minimum que je vais faire, réaliser dans ma journée et qui va me procurer du bien-être, du plaisir. Par exemple boire un verre avec un ami en fin de journée ou entre midi et deux. Faire une ballade dans la nature ½ heure,  voir un article qui me plaît dans une boutique etc… Bref, me faire un plaisir concret minimum dans ma journée!

Vous pouvez maintenant essayer et tester comment travailler ses émotions par une hygiène mentale adaptée. N’hesitez pas  à partager cet article et à me faire part de vos retours.

 

Et n’oubliez pas, vos Emotions sont des Ressources.

I Christophe GAUTHIER I
06 73 98 88 05 / christophe.gauthier@etmoicoach.fr
Créateur et Dirigeant du cabinet &moi Coach
Coach et consultant
Formateur en Développement personnel et professionnel
Coach Professionnel certifié ICF PCC / Dilts strategy Group (USA) / Dilts strategy Group (USA) / Facilitateur Certifié en Intelligence Collective

Créer un climat émotionnel adapté Cabinet de coaching &moi

Astuce pour créer un climat émotionnel adapté

[ La Minute de Christophe ] : créez un climat émotionnel adapté à toutes les situations

 

Emotion cabinet de coaching Marseille

Saviez-vous que le fait d’afficher une émotion provoque l’activation physiologique de cette même émotion chez les autres ?

J’ai personnellement essayé cela dans le métro.

Mon expérience : je rentre dans une rame et j’affiche un sourire (que j’ai testé auparavant devant un miroir ;)…). Je dirige volontairement ce sourire vers les personnes dont j’arrive à capter le regard. Ce n’est vraiment pas de chance si au bout de quelques minutes je ne récupère pas un sourire sur 3 accrochages de regards.

J’ai noté aussi que plus j’obtenais de sourires plus cela devenez facile d’en obtenir de nouveaux.

Cela fonctionne avec toutes les émotions, autres exemples :

Si vous désirez mettre une note de sérieux pour attirer la concentration des personnes à une réunion, afficher un air sérieux, un rien grave, les participants seront plus focus sur vos propos.

Si vous désirez instillez de la joie dans une réunion ou vous souhaitez fêter la réussite d’un projet, entrez dans la pièce avec un large sourie, une allure avenante et déterminée, en saluant l’assemblée d’un grand « bonjour & bienvenue », les bras écartés.

Vous générerez une ambiance agréable propice au partage.

Ayez toujours en tête que l’expression de vos émotions à toujours une influence sur celles des autres ;) 

Emotion cabinet de coaching Marseille

Et n’oubliez pas… Vos Emotions sont des ressources®

[ La Minute de Christophe ] en vidéo sur la page YouTube du Cabinet &Moi. Abonnez-vous.

 

I Christophe GAUTHIER I
06 73 98 88 05 / christophe.gauthier@etmoicoach.fr
Créateur et Dirigeant du cabinet &moi Coach
Coach et consultant
Formateur en Développement personnel et professionnel
Coach Professionnel certifié ICF PCC / Dilts strategy Group (USA) / Dilts strategy Group (USA) / Facilitateur Certifié en Intelligence Collective

 

 

 

 

 

 

Le scan corporel (ou « Body Scan ») : le Scanner des Emotions

Notre corps est un véritable radar personnel des Emotions

 

Le Scan Corporel selon le modèle du QEPro (Dr. Christophe Haag et Lisa Bellinghausen, 2017) est la capacité d’un individu à identifier ses propres émotions à partir d’une analyse introspective de ses propres sensations corporelles.

Cette compétence est primordiale pour naviguer dans notre « territoire émotionnel ». Autrement dit, c’est le fait d’être capable de ressentir les émotions à l’intérieur de notre corps et pour aller plus loin, d’en comprendre le message.

Notre corps est un fabuleux capteur de renseignements, il nous indique ce qui se passe dans la situation en jeu et nous donne de précieux renseignements sur nos besoins. Il semblerait que nous soyons, pour nombre d’entre nous, un peu déconnectés de notre corps. La bonne nouvelle c’est que cela se travaille et s’améliore.

Devenir plus sensible et percevoir les émotions plus finement permet de mieux comprendre et d’anticiper les scénarios émotionnels pour soi et par effet de rebondissement, sur les autres ;)

Les émotions produisent des changements physiologiques et activent ou affaiblissent des zones du corps plus ou moins intensément et rapidement. Effectuer un scan corporel pour identifier en soi ces changements et bien comprendre à quelles émotions ils sont rattachés donne de précieux renseignements pour agir de manière adaptée à son environnement.

Différentes « perceptions »  lorsque nous sommes à l’écoute de notre corps vont nous permettre d’analyser les émotions. L’idée est de se concentrer dans un « focus introspectif » sur différents critères comme la chaleur, le froid, le tonus musculaire ou l’engourdissement, les palpitations, la fréquence du pouls, sensations de lourdeur ou légèreté. Il convient aussi de les localiser dans le haut ou le bas du corps, membres inférieurs supérieurs, jointures, terminaisons, etc…

 

Le Scan Corporel permet de prendre appui sur son corps et dialoguer avec le ressenti.

 

Les sensations émotionnelles sont reconnaissables avec le scan corporel. Il suffit de nous exercer à ressentir ces émotions. La colère peut s’exprimer par une boule au ventre chez l’un, par une boule à la gorge chez l’autre, voire les deux !

Dans cet espace d’accueil de la sensation, nous arrêtons les processus de ressassement, de projection qui fonctionnent souvent en boucle et nous font tourner en rond.

En nous mettant à l’écoute de ce que le corps a à nous dire à propos de la situation, nous avons accès à des informations inédites et à ce moment-là, nous pouvons prendre des décisions plus ajustées.

 

Des scientifiques finlandais (chercheurs de l’Aalto University) ont évalué l’augmentation ou la diminution d’activité des différentes zones du corps en fonction des émotions.

 

Ils ont ainsi pu dresser une cartographie sur laquelle on observe quelles parties du corps réagissent selon le ressenti.

La honte a pour effet de faire rougir le visage de certains (chaleur dans les joues) .

La colère aussi, a tendance à faire monter le rouge au visage, mais pas de la même façon.

La peur et l’anxiété elles, se localisent plutôt dans la poitrine, voire dans le ventre (sensation de nœuds).

L’amour lui se manifeste un peu partout sous la forme de chaleur.

La colère active principalement la poitrine, la partie inférieure du visage, les bras et surtout les mains. Le dégoût, lui, se localise essentiellement au niveau de la bouche et de la gorge.

La fierté se concentre surtout au niveau du visage quand la peur est plus centrée dans la poitrine.

Les chercheurs ont en revanche été surpris par l’importante réaction suscitée par le bonheur.

Selon le modèle obtenu, cette émotion provoque une réaction globale de tout le corps, de la tête jusqu’aux pieds, avec une intensité plus forte au niveau du visage et de la poitrine. L’amour provoque également une réaction importante mais celle-ci ne va pas en-dessous du bas ventre. A côté de ces augmentations, les chercheurs ont aussi observé que certaines émotions sont liées à une baisse d’activité.

 

Scan corporel cabinet de coaching marseille &moi

 

Une piste pour détecter les troubles émotionnels

Par exemple, la dépression provoque une baisse d’activité sensorielle dans les bras et les jambes. Même chose pour la tristesse qui s’accompagne toutefois d’une augmentation d’activité au niveau du thorax et des yeux. D’après les chercheurs, ces découvertes fournissent une avancée importante dans la compréhension du fonctionnement des émotions dans notre organisme. Elles pourraient ainsi permettre de mieux comprendre certains troubles émotionnels et développer des outils pour les diagnostiquer plus efficacement.

——————-

 

Parce que mieux ressentir ses émotions dans son corps c’est mieux les accueillir et les comprendre

Quelques pistes pour pratiquer et développer votre ressenti corporel des émotions

Vous pouvez trouver sur le net de nombreuses médiations guidées du scan corporel ou body scan pour vous familiariser avec la démarche.

Autre méthode que je développe dans mon cabinet :

Vous vous asseyez le dos bien droit, les mains sur les genoux et vous revisitez les yeux fermés,  un moment, une situation dans laquelle vous avez ressenti de la colère, par exemple. Une fois trouvée la bonne situation, vous vous concentrez sur les sensations à l’intérieur de votre corps (comme expliqué dans l’article au-dessus). Quand vous avez repéré les signaux intérieurs, vous les notez puis vous allez chercher une autre situation ou vous avez ressenti la même émotion afin de vérifier si c’est bien un repère efficace.

Ainsi vous allez prendre conscience de vos ressentis et petit à petit en vous entraînant, vous percevrez plus tôt l’arrivée des émotions et plus finement. Vous pourrez ainsi vous adapter de manière plus consciente aux situations émotionnelles.

Vous pouvez commencer par les émotions de base, comme la peur, la colère, la tristesse et même la joie, puis partir sur des émotions différentes comme la honte, le dégoût, la stupeur, etc…

Pratiquez, vous verrez, les émotions se travaillent comme un muscle.

Mieux ressentir et comprendre ses émotions dans son corps, c’est aller vers plus d’agilité.

 

N’oubliez pas, vos Emotions sont des Ressources. Faîtes en bon usage.

Christophe Gauthier. Le coach de Vos Emotions

Dirigeant du cabinet &moi  –  etmoicoach.fr

Cabinet d’accompagnement des personnes et des organisations par l’intelligence collective et émotionnelle

 

Logo QE Pro

Christophe GAUTHIER est habilité à :

  • Faire passer et débriefer le QEPro dans le cadre d’accompagnements individuels
  • Proposer à ses coachés/accompagnés un programme personnalisé de développement des compétences émotionnelles autour du QEPro

06 73 98 88 05 / christophe.gauthier@etmoicoach.fr

 

 

 

 

 

 

Identifier les Indices et Manifestations des Emotions

Une compétence clé de l’intelligence et agilité émotionnelle

Quand j’accompagne des personnes en Coaching-formation des Emotions, un des premiers axes que je travaille avec la personne est sa capacité naturelle à détecter et repérer le jeu des Emotions.

En prenant conscience de ce que la personne fait déjà naturellement elle peut se préparer à aller plus loin et monter en compétence en travaillant un peu comme un sportif qui s’entraine pour développer sa performance .

Cette stratégie d’apprentissage fonctionne très bien et est très gratifiante car la personne utilise ses propres ressources.

 

La compétence clé et première pour se développer dans l’Intelligence Emotionnelle (IE) pour aller vers plus d’agilité est notre capacité à identifier précisément les émotions. Les siennes et celles des autres. Plusieurs indices de natures différentes peuvent être utilisés afin d’affiner sa perception et donc sa capacité à identifier les états émotionnels.

Les émotions se manifestent à travers des indices physiques, psychologiques, cognitifs, comportementaux, verbaux, non verbaux, para verbaux. De manière externe ou interne voir même de manière subjective comme une expérience personnelle ou objective et observable par tous.

Ce sont parfois des signaux faibles difficiles a repérer, à détecter et parfois très visible, d’une évidence pour le plus grand nombre d’entre nous (exemple il est rouge de colère, gesticule dans tous les sens et crie très fort (des noms d’oiseaux ;) …)

Identifier ces indices nous permet de savoir dans quel émotion nous nous trouvons (ou l’autre) et donc de pouvoir s’adapter à la « demande » de cette dernière ou la modifier.

 

 

Les 5 manifestations de l’émotion

 

 

 

 

L’évaluation cognitive de la situation :

C’est notre système de référence expérientielle ou de découverte qui va nous mener à déterminer par la réflexion la pertinence de la nature de l’émotion de part son origine (déclencheur), son intensité et la pertinence ou pas de la réponse choisie à l’émotion (exemple : ce chien aboie fort et montre les dents, je fais bien d‘avoir peur et d’être sur mes gardes).

 

 

Les mouvement biologiques et physiologiques:

Ce sont les changements des activités neuronale, cardiaque, pression sanguine (la peau rougie ou blanchie), respiratoire (mouvement de la cage thoracique …), neuro végétatives (transpiration, palpitations…) 

Les comportements « tendance à l’action ou pas » :

L’émotion « emovere » de sa racine latine, signifie « mettre en mouvement » nous voyons bien ici l’expression même de la manifestation de l’émotion et de fait l’observation de mouvements découlant potentiellement de certaines émotions. Prendre ses jambes a son coup devant un danger. Plus finement, avoir une attitude corporelle de recul devant quelques chose que nous crayons ou qui nous dégoute.  Se recroqueviller sur soi devant la honte ou la peine … . Cela reste spécifique à la situation, à l’environnent

 

Les expressions faciales et posturales :

Les expressions du visages (sourcil froncé pour la colère), nos gestes et posture (épaule voutée fatigue, peine…), le rythme de notre voix (aigue parfois pour l’inquiétude), la tonalité (haute pour la joie souvent) sont des composantes que nous connaissons le mieux et pour le plus grand nombre. De manière inconscient ou consciente c’est que nous faisons déjà naturellement.

De s’exercer à l’observation « calibration » fine des expressions « extérieures » des émotions sur les personnes nous donne de précieux renseignements sur les Emotions en place.

 

L’expérience subjective :

C’est la manière dont nous allons vivre « personnellement » les choses et avoir des émotions différentes dans leurs natures ou intensités par rapport à d’autres personnes.

Cette dernière va influencer directement l’évaluation cognitive de la situation. C’est pour cela par exemple que nous n’avons pas tous peur de la même chose de la même manière. En fonction de nos expériences, notre éducation, environnement … etc… nous sommes tous uniques et avons notre propre « subjectivité » des choses qui « nous parlent qu’à nous même ». Je parlerai de la de notre carte du monde (terme emprunté à la PNL (Programmation neurolinguistique) qui est unique.

La bonne nouvelle est qu’en travaillant nos représentations, nos croyances nous pouvons aussi être plus à l’aise avec nos Emotions « limitantes » et dépasser nos peurs. Par exemple la peur ou la honte de parler en public qui est assez courante. J

____________________

L’ensemble de ces manifestations se combinent entre elles et s’influencent mutuellement dans un principe de subtilité émotionnelle dans des jeux parfois complexes. Nous verrons par la suite, quand vous serez plus agiles :), que nous pourront aussi « jouer » sur ces paramètres pour modifier, changer ou faire varier une émotion.

Ce qui est intéressant et ouvre le champ des possibles, c’est que nous avons donc plusieurs facteurs d’observation des manifestations des émotions et que nous le faisons déjà naturellement. Vous imaginez donc avec un peu de pratiques et d’exercice comme il est facile de développer cette compétence.

Pour nos ressentis intérieurs, que nous sommes les seuls à « sentir » et qui sont aussi une manifestation de l’émotion, je vous parlerai lors d’un autre article (peut-être le prochain) du Scanner Emotionnel ou la capacité d’un individu à identifier ses propres émotions à partir de ses propres sensations corporelles.

 

Vos Emotions sont des Ressources –  Faites en bon usage

 

Christophe Gauthier.   le coach de Vos Emotions 

Dirigeant du cabinet &moi   –   etmoicoach.fr
Cabinet d’accompagnement des personnes et des organisations par l’intelligence collective et émotionnelle 

 

 

Christophe GAUTHIER est habilité(e) à : Faire passer et débriefer le QEPro dans le cadre d’accompagnements individuels / Proposer à ses coachés/accompagnés un programme personnalisé de développement des compétences émotionnelles autour du QEPro

Christophe Gauthier / 06 73 98 88 05 / christophe.gauthier@etmoicoach.fr

 

 

 

 

 

Pour être un meilleur Manager, devenez Émotionnellement Intelligent & Agile !

Depuis sa découverte dans les années 90, l’intelligence émotionnelle est devenue une compétence de plus en plus recherchée en entreprise. Cette forme d’intelligence serait même plus efficace que le seul quotient intellectuel.

La raison contre les émotions ? Même au pays de Descartes, la séparation du coeur et de l’esprit n’est plus d’actualité.

A la recherche de nouvelles grilles d’analyse pour évaluer les managers, les entreprises se sont emparées du concept d’intelligence émotionnelle. Celui-ci a été mis en évidence au milieu des années 90 et prône que les meilleurs éléments ne sont pas toujours ceux qui ont le QI le plus élevé, mais ceux qui maîtrisent le mieux leurs émotions.

« On sait aujourd’hui que l’intelligence est multiple : il y a par exemple l’intelligence mathématique, l’intelligence kinesthésique mais aussi l’intelligence émotionnelle », détaille Christophe Haag, professeur associé en comportement organisationnel à emlyon business school. Une intelligence déterminante dans la vie professionnelle. Elle suppose la capacité à contrôler ses émotions et celles des autres, mais aussi à utiliser cette information pour orienter ses actions.

 

Daniel Goleman , auteur de L’intelligence émotionnelle, Accepter ses émotions pour une intelligence nouvelle, estime les 5 compétences suivantes décisives dans la réussite d’une carrière : la conscience de soi, la maîtrise de ses émotions, la motivation, l’empathie et la capacité à entrer en relation.

Considéré comme le père de « l’intelligence multiple », Howard Gardner juge que ces compétences permettent de mieux coordonner les efforts d’un réseau d’individus, de mieux négocier des solutions, de se poser comme médiateur et de savoir prévenir et résoudre les conflits. « Une personne avec un bon quotient émotionnel est au service de la performance », confirme Laurent da Silva, Directeur général de Badenoch & Clark.

Récemment cette filiale du Groupe Adecco annonçait le lancement de la solution RH QE Pro, visant à évaluer le quotient émotionnel des managers et dirigeants d’entreprise. « Quotient intellectuel et quotient émotionnel sont deux éléments essentiels en matière de recrutement et se complètent. Mais contrairement au QI, relativement figé à l’âge adulte, le QE peut se développer et évoluer tout au long de la vie, notamment grâce à l’entraînement », explique Laurent Da Silva.

Un point de vue confirmé par Christophe Haag qui a participé à la création de cet outil. « L’intelligence émotionnelle peut se développer avec le temps. On sait par exemple que les lecteurs de romans ont davantage d’empathie ». Plus concrètement, comment utiliser positivement ses émotions au travail ? « Imaginons que vous ayez subi un revers professionnel, a priori vous serez ensuite dans un état mélancolique. Cette émotion est nécessaire pour comprendre et accepter l’échec. Si en évaluant vos émotions, vous vous découvrez sous le coup de la colère, qui mène à la rage, vous pourrez plus facilement maîtriser cette émotion et prendre ensuite de meilleures décisions », poursuit Christophe Haag.

Êtes-vous émotionnellement intelligent ? 

Comment évaluer son intelligence émotionnelle ? La solution RH QE Pro solution payante créée par Badenoch & Clark s’adresse essentiellement aux entreprises lors de leurs recrutements. Mais vous pouvez tester l’application Dr Mood permettant d’évaluer ses émotions en répondant à certaines questions depuis son portable. Autre moyen d’évaluation, en 2015, le docteur Travis Bradbery (co-auteur de Intelligence émotionnelle 2.0) publiait sur LinkedIn, la liste des 18 signes caractérisant un quotient émotionnel élevé. Nous avons traduit les 14 points qui nous semblaient les plus pertinents. Alors, êtes-vous émotionnellement intelligent ?

  • Vous avez un vocabulaire émotionnel soutenu

Les personnes avec un QE élevé maîtrisent leurs émotions car elles les comprennent et possèdent un large vocabulaire pour les décrire. Quand de nombreuses personnes pourraient seulement dire qu’elles se sentent « mal », les personnes émotionnellement intelligentes exprimeront leur « irritabilité », leur « frustration », leur « anxiété », etc. Plus les mots choisis sont précis, plus elles comprennent les émotions et plus elles sont capables de les maîtriser.

  • Vous êtes curieux des gens 

Peu importe qu’elles soient extraverties ou introverties, les personnes émotionnellement intelligentes sont curieuses de celles et ceux qui les entourent. Cette curiosité est le fruit de l’empathie, un des signes les plus probants d’un QE élevé.

  • Vous n’avez pas peur du changement 

La flexibilité et l’adaptation au changement sont un autre marqueur du QE. La peur du changement paralyse et limite ses chances de succès et bonheur. Les personnes qui ont un fort QE recherchent au contraire la nouveauté.

  • Vous connaissez vos forces et faiblesses 

Les personnes qui ont un fort QE, outre qu’elles comprennent leurs émotions, savent ce qui est bon ou mauvais pour elles. Elles interprètent également mieux les environnements qui conduisent au succès.

  • Vous avez un bon jugement « évaluation » sur les autres

L’empathie toujours : un QE élevé permet de mieux « lire » les gens. Ils ne sont pas un mystère, il est possible de voir au-delà de ce qu’ils veulent bien donner à voir…

  • Vous n’êtes pas susceptible 

Les personnes qui présentent un fort QE sont confiantes, ouvertes d’esprit et ont la peau dure ! Elles maîtrisent l’autodérision, et font davantage la part entre l’humour et l’insulte.

  • Vous savez dire non 

L’intelligence émotionnelle est synonyme de self-control. Plus vous avez des difficultés à dire « non », plus vous êtes sujet au stress, au burnout et à la dépression. Quand il faut dire « non », les personnes avec un QE élevé évitent de répondre « Je ne pense pas pouvoir le faire ». Dire simplement « non », c’est s’engager pleinement sur ce à quoi vous avez au préalable dit « oui ».

  • Vous prenez du recul

Les personnes émotionnellement intelligentes prennent de la distance par rapport à leurs erreurs, sans pour autant les oublier. Mais en les maintenant à distance, elles s’adaptent et s’ajustent pour réussir ensuite. A penser sans cesse à ses erreurs, on crée de l’anxiété. A toujours les oublier, on prend le risque de les répéter.

  • Vous donnez sans rien attendre en retour 

Imaginez que vous tenez une conversation intéressante à propos d’un livre. Si plus tard, vous revoyez votre interlocuteur et lui offrez le livre, il sera content. Les personnes ayant un fort QE entretiennent de bonnes relations sociales car elles pensent toujours aux autres.

  • Vous n’êtes pas rancunier

Les personnes rancunières sont souvent dans un état de stress important. A l’inverse, en développant son QE, il est possible de passer outre ce sentiment et de préserver sa santé.

  • Vous neutralisez les personnes toxiques 

Face à une personne toxique, ceux ayant un QE important font en sorte de maîtriser leurs sentiments pour ne pas se laisser entraîner à de la colère ou de la frustration.

  • Vous ne recherchez pas la perfection 

La perfection n’existe pas et les personnes émotionnellement intelligentes le savent mieux que les autres. Si vous visez l’excellence, vous échouerez et cela pèsera sur la suite de votre carrière.

  • Vous êtes content de ce que vous avez 

Exprimer sa gratitude permettrait de faire chuter de 23% l’hormone du stress, le cortisol. C’est aussi ressentir davantage d’énergie et bien-être.

  • Vous déconnectez 

Prendre du recul est un signe d’intelligence émotionnelle. Des études ont montré que faire un break dans la lecture de ses mails permettait de faire reculer le niveau de stress…

Selon le Financial Post, « il semble que l’intelligence émotionnelle remplace désormais l’évaluation des compétences traditionnelles ». Qu’en penser ? Pour la revue Travailler cette méthode prouve « combien le management est sensible à des réponses pratiques ». Et pour recruter, c’est probablement moins hasardeux que la graphologie…

_______________________

Par le magazine Cadreo (article du 2 février 2017)

 

_______________________

Christophe GAUTHIER est habilité(e) à :

– Faire passer et débriefer le QEPro dans le cadre d’accompagnements individuels

– Proposer à ses coachés/accompagnés un programme personnalisé de développement des compétences émotionnelles autour du QEPro

etmoicoach.fr/ Le Coach de Vos Emotions

Christophe Gauthier / 06 73 98 88 05 / christophe.gauthier@etmoicoach.fr

Les Emotions aux services des Personnes et des Organisations

Vos Emotions sont des Ressources ©

Les Compétences Emotionnelles sont une clé de voute de nôtre développement personnel et professionnel

Nous sommes dans l’émotion prés de 90% de notre temps.
Nos émotions impactent directement nos pensées, nos états d’âmes et nos comportements, elles contribuent pleinement à notre état de santé (moins de stress) , nos rapports aux autres et à notre capacité relationnelle.

L’intelligence et plus particuliérement  l’agilité émotionnelle est à ce jour déclinée en compétences clairement identifiées que l’on peut intégrer par la sensibilisation, l’apprentissage et l’entrainement.

En effet la science et notamment les neurosciences ont largement démontré et confirmé la nécessaire utilité du jeu émotionnel pour vivre pleinement en étant soi tout en étant à l’aise dans la (sa) relation aux autres.

L’intelligence émotionnelle (IE) est une forme d’intelligence que des centaines de chercheurs à travers le monde étudient depuis une trentaine d’années. Cette forme d’intelligence suppose que l’on peut raisonner à partir des émotions et produire en conséquence des comportements adéquats. Différents modèles d’IE sont apparus au fil du temps, certains plus fiables scientifiquement que d’autres. Mais malgré leurs différences, tous ces modèles semblent converger vers un constat : l’IE aurait un impact positif sur plusieurs facteurs tels que la santé, la performance au travail, et le niveau de bien-être d’un individu. Même s’il ne s’agit pas d’en faire le seul facteur explicatif du succès d’un individu, il semblerait qu’il y contribue en grande partie.

«L’intelligence émotionnelle est la capacité à percevoir l’émotion, à l’intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre les émotions et à les maîtriser afin de favoriser l’épanouissement personnel.» (Mayer & Salovey, 1997)

La bonne nouvelle est que des chercheurs on démontré que l’on estime à environ 50% la transmission génétique de notre intelligence émotionnelle, il reste donc au minimum 50% d’agilité émotionnelle accessible à tous, formidable, non ?  Chacun de nous peut ainsi de développer dans ce domaine.

Lorsque l’émotion est gérée et canalisée (dans une forme d’accueil) , elle est synonyme d’épanouissement, de synergie et de performance individuelle et collective. En revanche, le conflit, les incivilités et la souffrance sont des indicateurs de dysfonctionnements émotionnels. Mais attention, ne pas confondre émotion négative avec dysfonctionnement. Au risque de vous étonner, toute émotion soutient la performance et à une intention positive pour vous : la tristesse, par exemple, est un allié précieux en situation d’échec, car elle permet d’en analyser précisément les causes et de regagner l’énergie nécessaire pour se relever.
Transformer les individus et les organisations par une prise en compte des émotions permet de renfoncer la positon de l’humain dans les organisations dans une forme d’écologie « gagnant-gagnant ».

Aujourd’hui, accompagner les personnes vers l’épanouissement et la prise en compte du management des émotions dans les organisations c’est faire des émotions une ressource et un réel levier du bien-être et donc par répercussion de la performance des systèmes humains.

C’est parce que nous prenons en compte nos émotions et celles des autres que nous pouvons agir avec succès.

Utiliser ses émotions comme un guide pour son épanouissement personnel et professionnel est le but même du travail sur les émotions qui permet d’être bien avec soi et en soi pour s’épanouir et se réaliser.

Cela permet de prévenir les risques psychosociaux d’obtenir et restaurer le bien-être au travail, au service de la performance individuelle et collective. Créer le bien-être durable pour favoriser l’engagement, la créativité et l’agilité des personnes et de l’entreprise toute entière est un enjeu majeur du développement des organisations intelligentes.

La véritable marge de l’entreprise, la véritable ressource des organisations pour dégager un avantage stratégique et durable est l’humain par excellence.

L’Intelligence Emotionnelle : une compétence clé du management

La majorité des experts pensent depuis plusieurs années que l’intelligence émotionnelle est la compétence clé du 21e siècle.
Les recherches scientifiques éclairent qu’une réalisation professionnelle, un sentiment de bonheur et de sérénité plus fort, des relations sociales plus nombreuses et plus épanouissantes, une espérance de vie plus longue et en meilleure santé ont tous un point commun : une Intelligence Emotionnelle développée.

 

Notre cabinet travaille avec le modèle du QE Pro.

Ce modèle comprend deux dimensions et sept sous-dimensions. Le QE pro est la mesure psychométrique de ces deux dimensions et sous-dimensions.

Le modèle du QE Pro appartient à la famille des modèles « purs » (différents des modèles « mixtes ») qui partent du principe que l’intelligence émotionnelle (IE) est une habileté ou « capacité mentale » se situant à l’intersection entre cognition et émotion.

L’IE permettrait de raisonner à partir des émotions et chacun d’entre nous varierait dans sa capacité à traiter l’information de nature émotionnelle en l’intégrant dans les processus de pensée et en la transformant en un comportement efficient.
L’IE serait distincte des traits de personnalité de d’autres facteurs. Contrairement au modèle « généraliste » proposé par Mayer et Salovey (le modèle pur originel), le modèle QE Pro d’IE s’inscrit dans un contexte « précis », celui du management. Il répond également finement à des critères standards habituellement appliqués à une forme d’intelligence.

Ainsi définissons-nous l’intelligence émotionnelle du manager comme une forme d’intelligence qui suppose, précisément dans un contexte managérial, la capacité à diagnostiquer son propre état émotionnel ainsi que celui d’autrui et la capacité à mettre en place une tactique émotionnelle afin de favoriser l’épanouissement personnel et collectif et la performance managériale.

Prêt à être plus Agile ?

 

Le Développement des Compétences à l’Agilité Emotionnelle

Notre modèle du développent de l’Agilité Emotionnelle est basé sur la structure même du QE Pro (Quotient Emotionnel) qui comprends 7 compétences clés de l’Intelligence Emotionnelle sur 2 dimensions clés.

Une fois l’évaluation du Quotient Emotionnel de la personne réalisé, nous allons pourvoir avec cette dernière lors d’un débriefing faire un état des compétence actuelles et tracer un plan de développement individuel et adapté vers plus d’agilité.

L’accompagnement au développement en Agilité Emotionnelle peut se faire sous différentes formes, coaching, formation, sensibilisation, en individuelle ou collectif.

L’objectif étant d’accompagner, de mener la personne dans l’acquisition, l’intégration et la compréhension du processus émotionnellement intelligent par ses propres ressources additionnées à l’intégration de processus gagnants.

Nous entendons par Agilité Emotionnelle : la Capacité d’une personne à agir efficacement (dire et faire) dans ses relations à son environnement par la compréhension des états émotionnels, même les plus difficiles, pour tirer partie d’eux et aller de l’avant.
Savoir s’en détacher puis agir pour les dépasser, en accord avec ses valeurs et ses objectifs.
Cette agilité émotionnelle et relationnelle doit créer notre adaptabilité, renforcer notre capacité au changement, nous conduire à atteindre nos buts en fluidité et écologie dans le respect de la personne (soi et les autres).

 

Structure des Compétences du Modèle Pure

La dimension Diagnostic émotionnel est constituée de 3 compétences clés

Scan corporel : Capacité d’un individu à identifier ses propres émotions à partir d’une analyse introspective de ses propres sensations corporelles.

Interprétation des indices : Capacité d’un individu à identifier précisément les émotions (les siennes mais aussi celles d’autrui par effet miroir) à partir d’indices de nature différente que corporelle.

Identification des déclencheurs : Capacité d’un individu à diagnostiquer précisément pourquoi une émotion se déclenche chez soi ou chez autrui.

 

La dimension Tactique émotionnelle comprends 4 compétences clés

Chronologie émotionnelle : Capacité d’un individu à jauger l’intensité précise de son état émotionnel (ou/et de celui d’autrui) et à prédire son « futur émotionnel » (ou/et celui d’autrui).

Anticipation des conséquences : Capacité d’un individu à pouvoir théoriquement anticiper les effets que peuvent avoir telles ou telles émotions sur soi et/ou autrui.

Sélection de l’émotion cible : Capacité d’un individu à choisir théoriquement la « bonne » émotion, appelée ici l’émotion cible, dans une situation donnée : La bonne émotion pour la bonne situation.

Stratégie de régulation émotionnelle : Capacité d’un individu à concrètement mettre en place la meilleure stratégie de régulation émotionnelle possible de manière à atteindre un objectif donné.

 

 

 

Les avantages et les bénéfices à être intelligent (agile) émotionnellement pour la personne et l’organisation

 

Performance / Relationnel
Communiquer de manière claire, efficace et adaptée.
Mener avec succès des négociations.
Développer une relation authentique avec ses interlocuteurs.
Collaborer efficacement avec sa famille, ses amis, ses collègues.
Manager positivement sans manipuler.

Santé / Prévention
S’adapter pour moins de stress environnemental.
Résoudre plus facilement les problèmes.
Savoir-être positif, constructif et créatif.
Prévenir les situations difficiles.
Rester calme et gérez vos niveaux de stress.

Bien-être / Motivation
Créer des relations productives et saines.
Aider les personnes autour de soi.
Développer votre motivation à faire les choses.
Apprendre à vous développer à partir des relations avec les autres.
Gagner le respect des autres en authenticité.

 

Et pour conclure de la place des émotions dans l’entreprise

Le cœur a ses raisons que la raison connaît ! Depuis peu, nous expliquons le circuit des émotions dans notre cerveau et leurs conséquences sur nos actes et nos décisions. Les entreprises actuelles comptent sur l’intelligence émotionnelle de chacun pour communiquer, manager, s’adapter, innover et réussir.
Savoir gérer ses émotions et celles des autres participe au bien-être au travail et à la santé psychologique de l’entreprise.

Cette compétence émotionnelle est décidément celle de notre siècle. Elle s’acquiert, elle s’apprend, elle participe à l’intelligence collective d’une entreprise, voire d’une nation.

Nous pouvons et nous devons tous apprendre à gérer nos émotions pour aller plus loin ensemble, mieux et plus rapidement, autrement aussi. Toutes les formations à la gestion des émotions développent la compétence émotionnelle des managers et de leurs coéquipiers. Elles permettent de mieux gérer les situations critiques et d’être en phase avec l’entreprise et le monde actuel.

Vos Emotions sont des Ressources 

Christophe Gauthier. 
Dirigeant du cabinet &moi
Cabinet d’accompagnement des personnes et des organisations par l’intelligence collective et émotionnelle
etmoicoach.fr / 06 73 98 88 05

Nos Emotions sont des Ressources

Nos #Emotions un puissant levier pour être bien, pour être soi 

Très peu de gens connaissent le mode d’emploi des #émotions car on ne nous les apprend pas à l’école.

Parfois difficiles à contrôler, nos émotions peuvent nous bloquer, nous envahir et nous déstabiliser. Il faut alors apprendre à les canaliser et à comprendre leur utilité dans la vie à la fois professionnelle et personnelle.

On ne nous apprend pas la gestion de nos #émotions. On nous apprend à les oublier, à les étouffer et à les contrôler.

On nous apprend à faire attention à l’extérieur de nous, à être présentable, à donner une bonne image ou une bonne impression.
En d’autres termes, notre cerveau apprend très tôt à avoir une attention externe, à nous sur-adapter à l’extérieur en nous oubliant à l’intérieur.

Nous nous construisons ainsi sur une image extérieure, en ayant tendance à mettre au second plan notre vie intérieure. Nous nous privons ainsi de la ressource de nos émotions

Cependant, il est important de savoir que cela va pouvoir changer à l’avenir car les émotions peuvent désormais s’apprendre grâce aux progrès récents de la science

Il est tout à fait possible avec un peu d’expérience et d’#agilité #émotionnelle d’aller chercher l’émotion cible dont nous avons besoin afin de la mettre en oeuvre dans un environnement adapté.

C’est un peu comme se prédisposer à se mettre dans un état interne qui va nous procurer ce dont nous avons besoin pour avancer avec moins de stress, plus d’aisance, moins de craintes plus d’assurance vers ses objectifs.

Faites comme si vous étiez déjà dans l’état que vous désirez  oui oui , ça marche 

 

Nos Emotions éclairent notre vie 

La manière et le type d’Emotion dans lequel vous vous placez volontairement (état interne) vous permet de  » teinter » votre regard sur la vie, sur votre vie.

Même si vous êtes dans une période difficile, et que vos émotions liées à la situation sont difficiles, vous pouvez contrebalancez sensiblement votre état interne en adoptant l’attitude physique sourire par exemple et en adoptant une volonté d’ouverture en cherchant les choses positives.

tout est opportunité pour qui a décidé que ce le soit.

Essayez,pratiquez vous verrez Vos Emotions sont Vraiment des ressources 

 

Christophe Gauthier / Le Coach de Vos Emotions :)

Coach Professionnel Certifié ACC/ ICF / Consultant Formateur

Facilitateur en Intelligence Collective & Emotionnelle

Maître Praticien en Programmation Neuro-Linguistique

Praticien en Neuro-Cognition et Comportements

Coaching spécifique aux Compétences Emotionnelles

Si vous avez apprécié cet article, partagez-le et recommandez-le pour aider les autres à le trouver ! Merci ! 💙

SE LIBERER DE LA PEUR DU REGARD DES AUTRES

       RECETTES POUR SE LIBERER DE LA PEUR DU REGARD DES AUTRES

Il est illusoire de croire que nous pouvons nous détacher totalement de ce que les autres pensent de nous et des émotions que cela génère.

La seule chose que nous pouvons faire est de nous en détacher le plus possible.

Se libérer du jugement des autres est possible, pour cela 3 recettes, qui, en les pratiquant régulièrement, portent leurs fruits  et permettent d’être plus à l’aise avec nos émotions.

 

peur

Les Petites recettes rapides et efficaces

Petites phrase à se dire pour prendre de la distance avec « le regard de l’autre » et donc faire baisser la peur qui peut en émerger.

 

COMPRENDRE que le jugement de l’autre ne me définit pas en tant que personne                                         « Je ne suis pas ce que l’autre me dit »

 

ACCEPTER que le jugement négatif engendre chez moi des émotions négatives
« Les émotions ne font que passer »

 

ARRETER de porter des jugements sur l’autre
« Ne faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas qu’on vous fasse »

 

Bon entrainement

Vos Emotions sont des Ressources

 

 

Christophe Gauthier / Le Coach de Vos Emotions :)

Coach Professionnel Certifié ACC/ ICF / Consultant Formateur

Facilitateur en Intelligence Collective & Emotionnelle

Maître Praticien en Programmation Neuro-Linguistique

Praticien en Neuro-Cognition et Comportements

 

Si cela vous plait,  partagez

La JOIE par L’ Exercice du SOURIRE

On sait depuis longtemps que le sourire est un facilitateur de Bien Être

Celui des autres comme le notre, de le voir et de le faire fait du bien.

L’effet est immédiat et appliqué à long terme il permet de modifier ses pensées négatives et de porter un regard plus positif sur les situations de la vie même quand cela n’est pas facile.

Inutile de se forcer à sourire si l’on est très malheureux ou en cas de gros soucis. Par contre, lorsque tout va à peu prés bien dans nos vie, au lieu de ne rien afficher, souriez plus souvent, affichez réellement un sourire.

Idée : Programmer vous par défaut en mode « sourire ».

sourire

Allez, faites le test, plusieurs fois par jour. Quand vous êtes dans n’importe qu’elle situation, laissez monter à votre visage un léger sourire… Et observez ce que cela donne.

Ce soir, en attendant le métro j’ai souri à toutes les personnes que je croisai.
J’en ai compte 6 sur 10 qui m’ont répondu de la même manière. Je ne sais si c’est parce que c’est vendredi ?… dans tous les cas cela ma fait plaisir et donc du bien.
Du coup j’ai souri encore plus

Vos Emotions sont des Ressources

Si vous aimez ?,  Partagez

Christophe Gauthier / Etmoicoach.fr

La Colère & décision… ou pas ☺

“Ne prenez jamais une décision négative quand vous êtes dans le creux de la vague. Ne prenez jamais vos décisions les plus importantes quand vous êtes de mauvaise humeur.

Attendez. Soyez patient. La tempête finira par passer. Le printemps arrivera.” 

Robert H. Schuller

Diapositive1

 

 

La colère vous amène à poser des gestes que vous regrettez par la suite. Pourquoi ne pas prendre une pause quand vous la sentez monter en vous?

3 trucs pour rester calme

L’humour est un excellent moyen pour gérer sa colère

Grâce à l’humour, votre corps se détend et vous pouvez alors difficilement conserver une attitude hostile ou agressive.
Faites-en l’expérience et vous constaterez qu’il est difficile de se prendre au sérieux (et donc de rester en colère) quand on fait preuve d’humour.

 

Prendre de la distance pour mieux contrôler sa colère

Si vous le pouvez, arrêtez tout ce que vous êtes en train de faire et prenez du recul, partez, éloignez vous…
☞ Vous pouvez vous éloigner dans l’espace : aller vous promener, aller aux toilettes, rentrer chez vous…
☞ Vous pouvez aussi vous éloigner dans le temps : imaginez la situation dans 5 ans… ou pensez à des situations similaires dans le passé…

Évacuer la colère qui est en soi

Ce qui s’accumule doit s’évacuer.

Voici 3 exemples comment évacuer sa colère à l’extérieur de soi :
☞ Prenez un stylo et écrivez une lettre dans laquelle vous déversez toute votre colère. L’écriture est vraiment magique pour se libérer de la colère.
Ne l’envoyez jamais : brûlez-la.

☞ Exprimez votre colère physiquement : claquez une porte, criez, tapez des pieds, frappez un coussin, faites un exercice physique ou carrément du sport !

☞ Pleurez un bon coup est un autre moyen efficace pour évacuer sa colère.
Il faut continuer à exprimer sa colère jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien. Seul sans personne autour ;)

 

Rappelez-vous ceci : la colère, comme la plupart des émotions, est une source d’énergie. C’est à vous de l’exprimer correctement pour ne pas qu’elle s’accumule. Et pour ne pas qu’elle se retourne contre vous !

Apprenez à vous affirmer sans passer par la colère. Dites ce que vous ressentez après avoir laisser passer le temps nécessaire puis dites les choses dans le calme, le temps est souvent source de solutions. J

A bientôt … sans colère …

 

Si vous pensez comme moi que votre communication, vos pensées, vos émotions créent votre réalité et façonnent vos états d’âme alors partagez cet article pour donner du bien 🙏😊

 

 

Christophe Gauthier / Le Coach de Vos Emotions :)

Coach Professionnel Certifié ACC/ ICF / Consultant Formateur

Facilitateur en Intelligence Collective & Emotionnelle

Maître Praticien en Programmation Neuro-Linguistique

Praticien en Neuro-Cognition et Comportements